Publié le

Comment fait-on du savon ?

le savon  : simple produit d’hygiène ?

le savon naît d’un mélange d’alcali (soude ou potasse) et de corps gras (huile,graisse végétale ou animale) c’est ce que l’on appelle la saponification

Comment fait-on du savon ?

Il existe plusieurs techniques de saponification :

– la saponification à froid  appelé communément SAF

– la cuisson au chaudron (industrielle) c’est la technique traditionnelle pour obtenir un savon de Marseille ou d’Alep

– la fabrication à l’extrudeuse (semi-industrielle)

 

la saponification à froid

méthode choisie par la nature de lilie

c’est une fabrication artisanale , ancestrale datant de plusieurs milliers d’années

en SAF  on choisi ses ingrédients , on imagine et on créer nos propres formules

on utilise au choix : des  huiles extra vierge ,Bio ou raffinée qu’on utilise à température ambiante ,

seuls les huiles ou beurres solides sont légèrement chauffés afin de les rendre malléable

puis on  les mélange aux autres huiles ensuite on ajoute la solution de soude qui peut être eau+soude ou infusion+soude ou jus de fruit

et on mélange à l’aide d’un mixeur plongeant (seul consommateur d’énergie)

et d’une texture « crème anglaise » le tout va s’épaissir  de quelques secondes à minutes suivant la formule jusqu’à devenir comme une « béchamel » on appelle cette étape : la trace c’est généralement là qu’on introduit les Huiles essentielles ou parfum et les argiles ou colorant puis on coule en moule ,

la saponification va continuer son procédé et au bout de 24H à 48H , c’est le moment du démoulage,

puis découpage ,

enfin on laisse nos savons en « cure » c’est à dire sécher durant 4 à 6 semaines , temps nécessaire pour éliminer la totalité de la soude

ainsi on obtient des savons surgras riche en glycérine naturellement produite lors de la saponification et tellement doux !

 

la cuisson au chaudron (savon de Marseille ou d’Alep)

le mélange d’huile et soude en très grande quantité est porté à ébullition (environ 120°) la pâte se forme progressivement c’est ce qu’on appelle l‘ampâtage , cette opération dure plusieurs heures, à l’arrêt de l’ébullition la pâte se sépare en 2 phases et l’excès d’eau ainsi que la glycérine sont retirés c’est le relargage ,

la pâte est chauffée plusieurs fois avec un ajout de soude afin de saponifié les matières grasses qui n’aurait pas réagi à l’empâtage ,ensuite la liquidation consiste à faire bouillir à gros bouillon en arrosant à l’eau pure.

la pâte est alors lavée à l’eau salé plusieurs fois afin d’éliminer l’excès de soude et d’eau et retirer la glycérine restante, puis plusieurs lavage à l’eau douce

Le surplus de liquide est retiré par décantation

la pâte est pulvérisé dans un atomiseur sous vide dans lequel  le savon perd une partie de son eau et se solidifie en refroidissant c’est la cristallisation enfin  le savon passe dans des boudineuses en série pour être compressé suivant la forme choisi cube ou barre

une fois sec ce savon peut être réduit en copeaux (bondillons) pour y rajouter des colorants , parfums ……

 

 

 

la fabrication à l’extrudeuse

l’assembleur utilise des bondillons de savon ( issu de la cuisson au chaudron industrielle et constitué généralement d’huile de palme) qui sont mélangés par mécanisation  en y ajoutant parfois des colorants, parfums et glycérine (pas toujours naturel)

ces bondillons sont refondus puis insérés dans une extrudeuse (c’est une vis sans fin chauffée par des résistances électriques) , le mélange est plusieurs fois passé dans la machine pour homogénéiser le tout et de là , sort un boudin qui est mis en forme par un embout qui donnera la forme finale au savon puis coupé et mis en vente de suite

 

conclusion

j’ai choisi la méthode SAF parce que :

  • je maîtrise la production de A à Z
  • je choisi chaque ingrédients pour ses bienfaits pour la peau
  • j’associe l’aromathérapie
  • Tout mes savons sont surgras
  • 100% végan 
  • riche en glycérine naturelle
  • biodégradable
  • écologique
  • économique
  • 100% naturel
  • respectueux de la vie humaine , animale et environnementale
  • véritable soin de la peau
  • Bio à 100% (exception sur les matières non certifiables comme par exemple: la spiruline)
  • beurre de karité acheté directement auprès d’un groupement de femmes au Bénin en commerce équitable
  • extra doux
  • savon adapté aux bébés , femme enceinte , peau très sensible …..
  • je continue encore ?

chacun est libre de choisir son savon mais en connaissance de cause  ! et n’hésitez pas à demander des explications , précisions c’est vous consom’acteur qui décidez !

logoSAF2

 

 Charte Savon à froid V3 170915

Please follow and like us:
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
https://la-nature-de-lilie.com/comment-fait-on-du-savon/
Follow by Email
RSS

3 réflexions au sujet de « Comment fait-on du savon ? »

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article ; organisez vous des ateliers pour apprendre à cree soi meme des savon SAF ?

    Merci encore de votre travail =)

  2. Bonjour Estelle ,

    les ateliers SAF ne sont pas encore à l’ordre du jour , mais j’y réfléchis….

  3. Bonjour,

    Merci pour votre réponse ; vous pourrez m’inscrire au premier atelier sans soucis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 8 =